Nouveau Studio, nouveau départ

Scroll down to content

(English version here)

Bienvenue sur mon blog!

Cette semaine, le chapitre 23 de L’artiste vit derrière la scène relate mon retour au Québec avec la prise de possession d’un nouveau studio dans lequel peindre, étant en fait la plus grande pièce de mon appartement. Presque trois mois plus tard, je vous présente ce texte, sachant que dans moins d’une semaine, c’est dans un nouvel espace que mes créations verront le jour. Je me réjouis d’habiter la maison que mon mari et moi venons d’acheter. Je sens déjà que mes oeuvres seront influencées par ce nouveau lieu. Ça sera bel et bien un nouveau départ où les défis de la vie quotidienne trouveront certainement leur exutoire en peinture.

Comme aujourd’hui je célèbre un autre cycle de mon existence humaine, j’ai choisi une image pour la méditation que j’aime particulièrement pour ce qu’elle m’évoque: une sorte de fleur ou de tête dans laquelle se trouve un coeur; lié le coeur au mental et s’épanouir avec confiance. Je vous laisse trouver votre propre signification.

Bonne méditation et bonne lecture!

1)

DSC_0173 2

2) « Nouveau Studio, nouveau départ» chapitre 23 de L’artiste vit derrière la scène

24 mars 2018 – Les semaines ont défilé très rapidement et Fleuressence n’en revient pas que la dernière fois qu’elle a pris le temps d’écrire remonte déjà à un mois, c’est à dire une semaine avant son départ de Nouvelle-Zélande. La voilà maintenant installée dans son nouvel espace de travail, presque prête à peindre à nouveau. Il reste un peu de travail de protection à faire avant de pouvoir plonger dans les couleurs à nouveau. Aussi, elle attend la balance d’une commande de matériel pour pouvoir préparer les nouveaux panneaux de bois qu’elle a reçu la semaine dernière. Pour l’instant, il y a un peu d’écho dans la pièce qui est presque vide. Une bibliothèque est prête à recevoir du matériel artistique. À côté, quelques sketches pour une nouvelle série sont alignés sur la table, attendant d’être reproduits sur un tableau.

L’artiste est encore en attente. L’énergie créative, qui a ralentit au cours des derniers mois pour atteindre un point de presque immobilité, est en train de gentiment refaire surface. La transition est difficile. Fleuressence a l’impression de reprendre là où elle a laissé, cinq ans et demi plus tôt, lorsqu’elle a quitté le Québec. L’absence physique de son travail des dernières années augmente cette impression d’avoir rêvé son passé. Pensant à trouver éventuellement un emploi pour aider aux économies du ménage et développer de nouvelles connections sociales, elle constate que le type d’emplois de son passé risque d’être à nouveau une réalité présente. À moins que son site internet lui permette de faire les économies espérées. Tout est encore flou et alors qu’elle aurait le temps de faire cette recherche de travail, elle sent qu’il lui faut d’abord accorder du temps à la peinture. Même si cela retarde le tout de plusieurs semaines, voire quelques mois.

Nul doute que ces œuvres l’ont aidé à développer sa confiance en elle et une stabilité mentale. Elle sent celles-ci s’estompées alors qu’elle ne touche plus à la matière, qu’elle n’absorbe plus les couleurs. Son art lui apporte l’oxygène qu’elle a besoin pour s’épanouir. C’est ce qui l’a fait avancer sans effort vers des projets qui la motive. Bientôt, elle pourra respirer pleinement à nouveau. Bientôt, il serait plus intéressant de visiter des lieux où exposer, plus intéressant de rencontrer d’autres artistes avec qui partager ses créations et ses idées, plus intéressant d’imaginer un futur à plus long terme.

D’abord, enfoncer ses racines, solidifier le tronc, préparer des bourgeons. Puis fleurir dans un nouvel environnement, élargir son horizon, trouver sa place.

 

3) En travaillant sur mes projets en cours, bien qu’au départ, j’aie une vision plus figurative de ces oeuvres, je réalise bien vite que ce sont les parties abstraites, faites avec liberté qui me parlent le plus. C’est peut-être le type de médium qui veut cela. Je me demande si ma série inspirée par mes peluches ne seraient pas plus intéressantes sur papier ou du moins, faites avec des crayons plutôt que des pinceaux. Je réalise que je m’ennuie de peindre à l’acrylique qui me permettait de faire plus d’effets. Aussi, bientôt, je sais que j’aurai des oeuvres à reconstruire. Sans savoir ce que j’en ferai, j’ai hâte de me lancer dans un projet complètement intuitif tout en gardant l’esprit critique que j’ai développé durant mes études en art. À suivre!

IMG_0265IMG_0266

Merci d’avoir pris le temps de lire ce billet. La semaine prochaine, mon texte créatif parle du travail, thème inspiré par l’expo souterraine de Montréal de cette année (2018).

À la semaine prochaine

Paix et Lumière

Fleuressence

Publicités

One Reply to “Nouveau Studio, nouveau départ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :