(English version here)

Bienvenue sur mon blog!

Cette semaine, le quinzième chapitre de L’artiste vit derrière la scène porte sur la notion de temps et l’importance de la planification pour créer son futur. Il n’est pas toujours évident de prendre le temps d’élaborer un projet en plusieurs étapes. Souvent, on se laisse simplement porter par les évènements de la vie en tentant de ne pas s’y noyer complètement. Pour moi, c’est en fait souvent l’inverse qui se produit. Quand j’ai un projet en tête, il m’est extrêmement difficile de me concentrer sur quoi que ce soit d’autre tant que tout n’est pas « lancé » dans la bonne direction. J’avoue avoir négligé un peu mes projets artistiques de la semaine au profit de ma planification d’avenir liée à ma future habitation. Considérant que j’ai emménagé le mois dernier dans mon nouvel appartement, ça peut sembler abrupte de chercher déjà un nouvel endroit. Il faut savoir que c’est l’aboutissement d’un projet majeur de plusieurs années qui est sur le point de se réaliser! C’est un projet qui a changé à plusieurs reprises, revisitant maintes fois les mêmes options pour amener un peu plus de clarté à chaque nouvelle version. Ma propre expérience m’a amené à me questionner profondément sur mes aspirations, mes forces et mes faiblesses; sur les choses sur lesquelles je pouvais faire un compromis et celles sur lesquelles je n’avais pas de flexibilité. Les projets, quels qu’ils soient, sont de merveilleux outils d’apprentissage.

Je vous invite à méditer là-dessus en utilisant une image qui peut évoquer bien des choses différentes. À vous d’entendre les réponses de votre intime vérité.

En troisième partie, une petite photo tout droit du studio.

Bonne lecture et méditation!

1)

P1030862

2) « Temps » chapitre 15 de L’artiste vit derrière la scène

26 décembre 2017 – À une semaine de 2018, Fleuressence commence l’écriture de son quinzième texte. L’objectif est presque relevé. Il lui reste un peu de réécriture à faire et la traduction, mais le plus difficile est fait : trouver un sujet ou plutôt un style d’écriture qu’elle peut maintenir sur du long terme.

Ces quinze petits textes écrits sur une période d’environ trois semaines représentent en fait quatre mois de partage sur le blog, à raison d’un par semaine. Ce qui veut dire que lorsque vous lirez ces lignes, nous serons déjà à la mi-avril. L’exposition de départ sera loin derrière. Les œuvres restantes auront passé l’étape de se faire emballer et seront en transit vers Montréal. Certaines intactes, d’autres en cours de se faire transformer à nouveau. Fleuressence aura emménagé dans son nouveau studio et elle aura déjà amorcé sa découverte de la scène d’art visuel de Montréal.

La magie de l’écriture permet ces allés-retours dans le temps. Un futur lu au passé. C’est ainsi que l’artiste met en route ses projets. Planifier est primordial. Elle a rencontré plusieurs artistes peignant des œuvres la dernière journée avant leur exposition. Aucune marge de manœuvre pour reprendre une erreur ou s’adapter à l’imprévu. Pas de temps pour sélectionner ce qui est de qualité ou ce qui demande encore réflexion. Fleuressence préfère garder un espace temporel flexible. Lorsque tout est terminé, il reste du temps pour pousser l’objectif un peu plus loin, pour mettre en route la suite des évènements et d’une pierre deux coups, profiter du moment présent pour annoncer le futur. La création demande du recul. Ce qui peut paraître magnifique la seconde après sa création peut devenir ordinaire au fil des semaines. L’artiste recherche l’intemporel, ce qui ne se dévitalise pas.

Est-ce que ces quelques textes défieront la gravité du temps? Sûrement pas. L’écriture demande un travail immense pour arriver à une qualité intemporelle. Avec un peu de chance quelques idées survivront et se développeront. Avec espoir, les mots écrits aujourd’hui permettront l’émergence de quelque chose de plus grand demain. La créativité est comme un muscle qu’il faut pratiquer encore et encore pour avancer sur la direction choisie. Rien n’est magique et la planète déborde de personnes talentueuses. Le défi est de trouver sa place parmi les autres afin que tous bénéficient des dons de chacun. Fleuressence ne sait pas exactement où son aventure artistique la mènera. Elle utilise la planification comme une astuce pour garder l’énergie en mouvement, avancer vers un but parfois secondaire permettant de rejoindre la destination principale, celle qu’on ne peut pas imaginer, car elle est plus grande que soi. Un dessein global situé au-delà de l’égo et utilisant celui-ci. L’histoire de Fleuressence est un point sur l’immense carte de l’existence. Un point sur une voie que plusieurs ont déjà parcouru, mais que chaque être peut réinventer à sa façon. Demain apportera de nouvelles expériences, de nouveaux défis et d’autres rencontres. Fleuressence apprendra à accueillir le tout, les bras ouverts, le cœur à l’écoute et les sens en éveil.

3) Avec mes nouvelles séries peintes à l’huile, je travaille encore plus sur ma patience et l’intérêt d’avoir plusieurs oeuvres en cours m’apparaît encore plus essentiel. Voici un aperçu d’une partie d’un nouveau tableau.

IMG_0185

 

Publicités

One Reply to “Temps”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :