(English version here)

Bienvenue sur mon blog!

Cette semaine, le chapitre 13 de L’artiste vit derrière la scène porte sur ma future galerie en ligne et les diverses questions/réflexions que la création de mon site internet me pose. Pour moi, ce texte est un beau clin d’oeil étant donné que j’ai passé plusieurs heures de la fin de semaine à chercher un endroit physique où sera construit cette future galerie. Tout comme la création du site m’aide à approfondir la nature de mes services, les lieux potentiels me font revisiter le design de la galerie!

Comme le soleil est de plus en plus présent et qu’une augmentation générale des énergies vibrent dans notre environnement, je vous propose une image de méditation pleine de mouvement et de potentiel.

Finalement, après plusieurs mois, il y a du nouveau dans le studio! À lire en troisième partie de ce billet.

1)

DSC_0081

 

2) « Solutions créatives » chapitre 13 de L’artiste vit derrière la scène

22 décembre 2017 – Entre l’aspiration originelle et la réalité, il y a souvent un écart parfois intimidant. En commençant à remplir les informations pour sa boutique en ligne, Fleuressence réalise qu’il y a bien des questions qu’elle ne s’était pas posées. Elle imaginait les transactions sur son site se faire en toute facilité, car après tout, dans la majorité des cas, c’est ainsi que cela se passe. Comme dans une publicité, elle visualisait quelqu’un en train de regarder son site, cliquer sur le bouton ’acheter’, suivi de la scène où la personne accroche l’œuvre sur son mur. Rien de plus simple!

Vouloir s’ouvrir une petite entreprise est un peu comme ouvrir une boîte de pandore. Fini les illusions, l’artiste pressent qu’elle n’est qu’au début de ses découvertes. Heureusement, comme dans tout projet, une fois que tout sera mis en route, l’inconnu aura déjà les vibrations de ce qui est habituel.

Pour l’instant, Fleuressence n’est qu’à l’ébauche de son projet : la partie virtuelle de sa galerie, qu’elle ne partagera officiellement avec le grand public que lorsqu’elle aura trouvé un nouveau studio. Plusieurs mois la sépare entre le lancement officiel de la boutique en ligne et maintenant.

A-t-elle une politique de retour? Quel genre de transport utilisera-t-elle pour faire ses envois? Absorbera-t-elle ces coûts pour encourager l’acheteur? Quelles sont les lois du consommateur au Québec et au Canada? Doit-elle charger des taxes pour des œuvres vendues à l’étranger? Etc. Telles les têtes de l’Hydre se multipliant, une question répondue en amène souvent plusieurs nouvelles.

En lisant un blog sur le transport d’œuvres et la façon de les envelopper de façon à limiter tout dommage, l’artiste réalise qu’il serait plus simple si elle se limitait à quelques formats d’œuvres, afin d’avoir sous la main le bon format de boite de transport. Surtout ne pas sous-estimer l’envoi d’une œuvre précieuse et unique à un acheteur heureux de son achat. Ni l’acheteur ni l’artiste ne veulent recevoir la nouvelle d’une œuvre abîmée durant le transport. Fleuressence connaît quelqu’un a qui cela est arrivé. Mieux vaut apprendre de l’expérience des autres.

Lors de sa dernière année d’études, Fleuressence s’était déjà limitée à quelques formats de tableaux en prévision d’un futur déménagement outre-mer. Après avoir vu une œuvre d’Imants Tillers à la Galerie publique de Wellington, l’artiste avait trouvé que l’idée d’utiliser de petits supports pour faire une œuvre géante était géniale. Pour une personne comme elle, toujours à la recherche de nouveauté et de mouvement, la possibilité de transformer une œuvre artistique est certainement séduisante. Rien n’empêchera l’acheteur de tourner son œuvre dans tous les sens et de faire sa propre composition.

Son avenir semble s’éclairer. Elle tient peut-être un filon. Le temps le lui confirmera. En attendant de pouvoir mettre en route son projet plus concrètement, le souci du déménagement s’allège déjà. Ces grandes œuvres occupant un volume onéreux voyageront peut-être plus économiquement, si elles ne trouvent pas nouveaux propriétaires d’ici là!

 

3) Youpi! Tout est installé dans mon studio, j’ai reçu ma commande de matériel artistique et je suis prête à reprendre les pinceaux! Voici d’ailleurs, un tableau prêt à recevoir sa première couche de couleur!

IMG_0139

Aussi, ça bouge pas mal dans mon esprit au niveau de donner des cours et des ateliers. Il est temps de faire un peu de recherche et de faire un retour aux sources pour bien solidifier mes fondations avant de sauter dans le vide pour transmettre mes connaissances.

Publicités

2 Replies to “Solutions créatives”

  1. Très belle image, c’est bien coloré, plein de belle vibration. J’ai bien hâte de voir cette peinture finis. On dirait qu’il y a plein d’amis rigolo!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :