Nouveau site en prévision d’une future galerie

Scroll down to content

(English version here)

Bienvenue sur mon blog!

Après une semaine de pause, L’artiste vit derrière la scène est de retour avec un texte portant sur la création d’un site internet pour une future galerie. Lorsque je l’ai écrit il y a quelques mois, tout me semblait beaucoup plus concret. J’étais entouré de mes peintures, encouragée par toute leur puissance et leur lumière. Avec mon retour au Canada, déjà plusieurs semaines se sont écoulées sans que je sois physiquement proche de mes oeuvres, qui sont encore en transit. C’est un peu comme si je flottais dans l’énergie sans avoir quelque chose de concret qui me ramène vers le sol. Tout est possible, mais en même temps, tout semble imaginaire, virtuel. Par conséquent, cette semaine je vous propose une image de méditation qui évoque cette sorte de dérive. Comme le printemps qui se pointe le bout du nez et se prépare à sortir ses bourgeons, préparons-nous à de nouveaux projets en nous amarrant gentiment là où notre coeur nous guide.

En exclusivité, à la fin de ce billet, je vous partage mon nouvel espace de travail où bientôt naîtront de nouvelles créations! Mais d’abord, une petite méditation/ focalisation:

1)

Version 2

2) « Nouveau site en prévision d’une future galerie » chapitre 11 de L’artiste vit derrière la scène

19 décembre 2017 – Que l’idée lui plaise ou non, la vente de ses peintures fait partie de sa carrière d’artiste. Au cours de ses expériences d’exposition en groupe et solo, Fleuressence a constaté que son art est rarement mis en valeur lorsque le travail d’autres artistes est juste à côté. Ce n’est pas que ses œuvres sont mieux ou moins bien que celles des autres, elles ont simplement un autre type d’énergie et de mission. Elles ont besoin d’espace, de distance et de temps. Pour cette raison, l’artiste planifie avoir sa propre galerie physique un jour. Rien d’extravagant. Simplement un espace où son art pourra vibrer de toute sa puissance sans interférence. En attendant, elle saisit tout de même les occasions d’expositions qui se présentent à elle. Toutes les opportunités sont importantes et peuvent amener des résultats inespérés.

En prévision de sa future galerie qu’elle imagine annexée à sa future maison, Fleuressence décide de développer une nouvelle présence en ligne. Sa galerie devra avoir un site internet. Elle avait déjà pensé se créer une boutique en ligne pour faciliter ses ventes. Il existe des sites sur lesquels elle peut afficher ses œuvres à vendre, mais un peu comme les lieux physiques, son travail se trouve parmi celui de milliers d’autres artistes et il est facile de vite perdre le focus. Fleuressence se lance donc dans une recherche comparative entre les différents développeurs permettant de créer facilement un site internet. L’envie d’offrir un site bilingue où chaque langue peut avoir sa propre interface est d’abord mise de l’avant. Rapidement, il semble que pour la satisfaire, il faut faire des compromis sur l’apparence et la facilité de faire des modifications. La patience tranche et l’artiste retourne à ce qu’elle connaît déjà. Il est facile de perdre la notion du temps lorsqu’on crée du contenu sur les pages virtuelles, autant que cela se fasse sans mal de tête!

Elle se lance. En plus de son blog d’artiste où elle peut publier les progrès de ses projets et une introduction sur sa pratique, son nouveau site internet représentera la partie affaire de son métier. La première étape consiste à trouver un nom. Celui-ci doit refléter sa mission et le type de projets qu’elle offre au monde. Lorsque la galerie deviendra un lieu physique, et peut-être même avant, il faudra qu’elle ajoute un logo à ce nom. Dans la même optique que d’avoir un site bilingue, idéalement, le nom de la galerie devrait être sympathique aux langues française et anglaise puisqu’elle sera située au Canada.

Après quelques heures, incluant une partie de la nuit, car les neurones d’un artiste éveillé sont toujours prêtes à trouver des solutions, elle opte pour l’appellation ‘galerie spirale 5D’.

La spirale est une forme qui la fascine depuis longtemps. Une sorte d’infini qui part d’un point et qui évolue toujours plus loin de façon cyclique. Sa métaphore favorite entre le plus petit et le plus grand, une répétition à plusieurs échelles se jouant sur divers plan d’existence. Évidemment, 5D fait référence à la cinquième dimension, ce plan d’existence où l’humain rejoint l’esprit de groupe et agit au niveau de l’âme tout en conservant un corps physique. Une dimension qui se mélange à celle que la majorité vit et qui pourtant offre une existence plus consciente à ceux qui l’atteignent. Fleuressence n’a pas encore fait le saut total pour ne vivre qu’au sein de cette dimension, mais elle sait que grâce à son art, elle la visite de plus en plus et que la transition se passera éventuellement lorsqu’elle aura abandonné ce qui la retient encore en arrière.

3)

Il reste encore un peu d’aménagement à faire dans mon nouveau studio, tel que la protection des murs, l’installation d’un plafonnier et la réception de matériel artistique… mais ça vous donne une petite idée de l’endroit où bientôt la magie opérera à nouveau!

 

 

Publicités

One Reply to “Nouveau site en prévision d’une future galerie”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :